Written By , 8 Dec 2016

Versión française

Five countries spending more than $1 trillion a year on procurement and contracting with private companies announced a new partnership today to open up that money to public scrutiny today. Colombia, France, Mexico, Ukraine and the UK Countries have founded the Contracting 5 to work towards a more open, fairer and inclusive public contracting.

The Open Contracting Partnership warmly welcomes this new innovation network launched by leading open contracting implementers.

Reiterating the central role of open contracting for open government, the Contracting 5 was launched at at the Open Government Partnership Global Summit in Paris.

Procurement and contracting are critical to an open and responsive government and fighting corruption. Together, these countries spend US$ 1 trillion in contracts with private businesses.

“France is a great place to celebrate the revolution that open contracting is bringing to public dealmaking, unlocking piles of dusty contracts from government basements and putting actionable data into the hands of innovators around the world. This new alliance is going to accelerate that innovation and help set the pace for making public spending smarter and more effective”, said Gavin Hayman, Executive Director of the Open Contracting Partnership.”

The participating governments will promote global policy and practice in open contracting, where open-by-default, accessible timely, comprehensive and interoperable data can unlock innovation and entrepreneurship. They will work together on implementing the Open Contracting Data Standard, supporting an ecosystem of open source tools, develop use cases including exploring linkages with corporate registers, document and share lessons, and engage with global partners to build a global alliance. They will also share lessons on what is working and what isn’t.

“Turning contracting data and documents into actionable information dangles the tantalising prospect of better deals by governments, a level playing field for business, less fraud and corruption, and quality goods and services for citizens”, added Hayman.

The creation of the Contracting 5 follows a commitment made at the UK Anti-corruption Summit in May 2016. The Contracting 5’s objectives are laid out in the Contracting 5 Declaration and it will be chaired by the Mexican government during the first year. The group will be open to including additional countries making progress on implementing open contracting.

The Contracting 5 were formally launched at the Mexican Embassy on Thursday, 8 December. Remarks were presented by Araly Gómez, Minister of Public Administration of Mexico; Sir Eric Pickles, UK Anti-Corruption Champion; Maria Margarita Zuleta, Director General of Colombia Compra Eficiente; Maxim Nefyodov, Deputy Minister of Economic Development and Trade of Ukraine, and Jean Maïa, Directeur des Affaires Juridiques des Ministères Économiques et Financiers.

###

About the Open Contracting Partnership

The Open Contracting Partnership connects governments, civil society and business to open up and monitor public contracting. We support the global open contracting community and work with partners across sectors and along the whole process of government contracting. We run a global helpdesk at data@open-contracting.org to support the implementation of the Open Contracting Data Standard, a global schema describing what information to publish at each stage of the contracting cycle. More information at www.open-contracting.org

Press contacts:

Georg Neumann,
Senior Communications Manager, Open Contracting Partnership
E: gneumann@open-contracting.org
T: +1-202-361-9533

Cinq puissances économiques mondiales s’engagent à publier les données relatives à la commande publique

La Colombie, la France, le Mexique, l’Ukraine et le Royaume Uni, les cinq pays fondateurs du “Contracting 5,” s’unissent pour favoriser la transparence de la commande publique. Ces pays dépensent collectivement plus d’un milliard de dollars par an dans le domaine de la commande publique et de la passation de marchés. L’ouverture de ces données en open data permettra de rendre la commande publique plus ouverte, plus juste et plus inclusive. Cette initiative est soutenue par l’Open Contracting Partnership.

Lancé le 8 décembre, lors du Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert à Paris, le “Contracting 5”, ou C5, réaffirme le rôle central de la transparence de la commande publique dans la lutte contre la corruption au sein des gouvernements.

«La France est le parfait endroit pour célébrer l’impact déterminant de la transparence de la commande publique sur les politiques publiques. Cela permet d’identifier de nombreux marchés publics passés par le Gouvernement en mettant les données brutes à la disposition des innovateurs du monde entier. La nouvelle alliance du C5 accélèrera cette révolution et établira un agenda ambitieux pour rendre les dépenses publiques plus efficaces », a déclaré Gavin Hayman, directeur exécutif de l’Open Contracting Partnership.

Ainsi, les pays membres mèneront une politique globale afin de promouvoir le dialogue et le transfert de connaissances dans le domaine de la transparence de la commande publique. Ils veilleront à ce que les données soient  “ouvertes par défaut”, complètes, accessibles à tous et inter-opérables afin d’accompagner l’innovation et la transparence. Par ailleurs, ils travailleront ensemble pour mettre en œuvre le Standard de Données de la Commande Publique Ouverte (Open Contracting Data Standard ou OCDS), pour favoriser un écosystème de logiciels libres, et contribuer au développement de cas d’usages, en explorant les liens avec les registres des entreprises, en documentant et en partageant les retours d’expérience. Ils vont également collaborer avec leurs homologues internationaux pour créer une alliance mondiale.

«Transformer les données et les documents contractuels en informations utiles entraîne la perspective de meilleurs accords entre les gouvernements, garantit une situation de concurrence équitables pour les entreprises, réduit la fraude et la corruption et améliore la qualité des biens et des services disponibles », a ajouté Gavin Hayman.

La création du “Contracting5” fait suite à un engagement pris lors du sommet britannique sur la lutte contre la corruption en mai 2016. Les objectifs de la convention sont énoncés dans la Déclaration du C5 et seront présidés par le gouvernement mexicain pendant la première année. Le groupe sera ouvert à inclure d’autres pays qui progressent dans la mise en œuvre de la commande publique ouverte.

###

À propos de l’Open Contracting Partnership

Open Contracting Partnership relie les gouvernements, la société civile et les entreprises afin d’ouvrir et de suivre la passation des marchés publics. Nous soutenons la communauté mondiale open contracting et travaillons avec des partenaires de tous les secteurs à travers l’ensemble du processus d’attribution des marchés.

Nous gérons un service de soutien mondial (contactez data@open-contracting.org) afin de soutenir la mise en œuvre du standard de données sur la commande publique (OCDS), un schéma global décrivant les informations à publier à chaque étape du processus de passation des marchés publics. Pour plus d’informations visitez www.open-contracting.org